Pourquoi donner de l’argent de poche?

L’argent. Un sujet sensible mais pourtant essentiel en matière d’éducation. En tous les cas, c’est ce que nous pensons. C’est pourquoi nous avons depuis peu introduit la notion d’argent de poche dans notre famille. Tous les dimanches soirs, je distribue aux enfants leur petit pécule de la semaine.

Depuis qu’ils sont nés, il faut avouer que nous les gâtons. Il nous arrive de manière régulière hors anniversaire ou raisons valables en tous genre, d’acheter à nos enfants des livres ou/et des jouets. Des petites attentions qui jonchent les semaines ou les sorties en familles.  Rien d’excessifs mais tout de même, pendant 6 mois, je me suis amusée à calculer combien nous dépensons en extra pour chacun de nos enfants et j’ai été vraiment surprise de voir que cela représentait une somme assez conséquente.

De ce constat est née l’idée de ne plus rien leur offrir (c’est un principe, l’exception est possible) mais de leur donner de l’argent de poche pour qu’ils puissent ainsi s’acheter ce qu’il leur ferait plaisir. Une manière de les responsabiliser et de leur apprendre la valeur de l’argent. Depuis, chaque dimanche soir, les enfants comptent leurs sous et rêvent à ce qu’ils pourront s’offrir. Encore plus pendant la période des fêtes ou ils scrutent les catalogues, cherchent les prix et nous demandent de calculer dans combien de temps ils pourront s’offrir ceci ou cela. Nous prenons la peine de discuter avec eux et observons avec attention le comportement de chaque enfant par rapport à l’argent. Il y a celui qui garde précieusement en vue d’un énorme objet et l’autre qui dépense à l’envie.

Par contre, chez nous, nous distinguons clairement l’argent de poche de celui qu’ils reçoivent de leur parrain et marraine et du compte bancaire que nous alimentons à côté pour eux. L’argent de poche est pour la vie courante.

Tu en avais toi petite, de l’argent de poche?

J’avoue, je ne sais plus. Par contre, je me souviens petite, lors de grandes occasions, recevoir de l’argent de mes grands-parents ou parrain-marraine. Je le gardais précieusement. J’avais l’impression d’être riche. Adolescente, j’ai enchaîné les petits boulots, serveuse ou encore nettoyeuse dans un home médicalisé pour m’offrir un peu d’autonomie. J’aimais cette sensation de liberté de décision. Je disposais librement de mon argent de poche. C’est d’ailleurs ainsi que je me suis offerte ma première chaîne hi-fi.

A quel âge commencer?

Nous avons décidé de commencer en même temps que la scolarité. Même si nous avons pris du temps à le mettre en place, je trouve que l’entrée à l’école est un bon début pour leur expliquer le concept.

argent de poche famille education enfant thereseandthekids

Quel montant ?

Libre à vous de décider ce qui est juste. Ici on donne l’équivalent de leur âge par mois en le distribuant par semaine. (Louise a 7 ans, elle a donc 7 Chf repartis sur le mois. ) Nous avons trouvé cette manière de faire intéressante car elle marquait une différence naturelle envers chacun des enfants. Une somme que certains jugeront conséquente mais que nous  trouvons juste au regard du fait que nous n’offrons plus rien à nos enfants comme extra. Si ils désirent un livre ou des bonbons, ou un petit playmobil ou autre chose, c’est à eux de se le payer. Ce dimanche, par exemple, après la visite de l’ exposition de Lego à Concise., les enfants ont pris leur porte-monnaie pochette, pour s’offrir un petit cadeau.

Pourquoi en donner ?

Simplement pour leur apprendre à gérer l’argent. Même si c’est des petits montants, c’est important de voir combien coûte tel et tel jouet ou objet ou billet de spectacle ou livre ou encore un bonbon. C’est essentiel pour leur apprendre que l’argent à un certaine valeur et que parfois il faut savoir se priver pendant plusieurs semaines pour pouvoir se payer ce qu’on désire réellement.

Comment donner de l’argent de poche?

C’est vous qui fixez les règles. Soit vous décidez d’en donner de manière ponctuelle soit de manière hebdomadaire, ou les deux. Par exemple, vous pouvez en donner contre l’exécution des tâches ménagères ou contre le travail scolaire, ou alors comme nous, tous les dimanches soirs indépendamment de la réussite scolaire ou des aides à la vie familiale. Nous ne désirons pas mettre de conditions à l’argent de poche. Nous avons donc choisi de le donner de manière régulière mais il est possible qu’on donne plus dans des situations exceptionnelles comme une sortie a une fête foraine  ou autre. Mais nos enfants sont encore petits et nous nous limitons pour l’instant à les accompagner dans la démarche pour qu’elle soit complète. Par exemple, en calculant avec eux ou en dressant une liste d’objets qu’ils désirent.  Quoiqu’il en soit, en matière d’éducation, chaque parent fait comme il peut et veut en fonction de ses principes et de ses valeurs. Par contre, il est important de ne pas intervenir dans la gestion de leur argent de poche. C’est argent leur appartient et ils en disposent comme ils le souhaitent. Le but étant de les responsabiliser.

 

Je trouvais important de te partager notre réflexion.  Et chez toi, vous faites comment? Pour ou contre?

On se retrouve demain pour un autre article. D’ici là je te souhaite un bon début de semaine.

Prends soin de toi!


Liens utiles:

https://www.letemps.ch/suisse/2017/07/12/enfants-alemaniques-recoivent-plus-dargent-poche-romands

https://www.rts.ch/info/suisse/8773059-l-argent-de-poche-outil-d-apprentissage-pour-les-enfants-suisses-.html


Related Posts

Comment la bienveillance m’a fait hurler

Comment la bienveillance m’a fait hurler

Un énième verre d’eau qui se renverse à table alors que tu viens de t’asseoir,  une fourchette qui tombe en plein repas alors que tu avais sommé d’arrêter de jouer avec, un 3ème refus à une proposition pourtant sympa, des miettes partout sur le canapé que tu […]

A bas les stéréotypes

A bas les stéréotypes

« Arrête de pleurer, un garçon ça pleure pas ». « Il a un pull rose, c’est une femmelette! » « Arrête de jouer aux voitures, joues à la poupée. » Le foot, c’est un sport pour les mecs » « Les filles, elles sont nulles en math et elles n’ont aucun sens […]



9 thoughts on “Pourquoi donner de l’argent de poche?”

  • J’ai beaucoup aimé ton article, et je crois bien que t’es la première personne que je vois aborder le thème de l’argent de poche sur son blog. Je pense que c’est une très bonne initiative en tous cas, et le montant me semble correct. Je me souviens que mon premier argent de poche je l’ai eu suite à une demande de ma part, après en avoir discuté en classe avec un prof, où j’ai appris que des copines recevaient 50.- par mois, alors qu’elles avaient 15 ans. Et d’autres 80.-, mais elles géraient tout (sorties, natel, habits…). J’ai donc fait la demande à mes parents, et ils m’avaient donné 20.- par mois, selon mes souvenirs. Je trouvais ça peu comparé aux autres, mais finalement ça s’est même un peu oublié, puisque mes parents me le donnaient pas systématiquement et ça me gênait de leur demander. Par la suite j’ai enchaîné les petits boulots du coup je ne leur ai plus demandé. Mais je trouve que c’est une très bonne idée de responsabiliser les enfants à ce sujet.
    Mais du coup ils gardent où l’argent ? Dans un portemonnaie qu’ils prennent avec eux lors de sorties ?

  • Coucou! Super article! Je n’avais jamais pensé donné déjà maintenant de l’argent de poche à mon fils de 5 ans, mais ton approche est très intéressante, je vais en parler avec mon mari! Bonne journée!

  • Coucou,
    Super article 🙂
    Je n’y avais pas encore pensé et mes gus ont 5.5 et 3 ans… Je me souviens avoir reçu une fois CHF 5.- pour avoir passé la journée aux cailloux (si si, ramasser les cailloux dans l’énooorme champ) avec mes parents et plus tard je ne recevais pas d’argent mais ils me payaient mes habits etc. A 16 ans je demandais (ça me gênait aussi) lorsque j’avais besoin de sous et dès 17 ans j’utilisais mon salaire d’apprentie. J’ai toujours eu une approche respectueuse de l’argent car étant dans l’agriculture, nous regardions chaque centime dépensé et étant restée dans l’agriculture le topo est même. Mais j’ai l’impression que mes fils ont plus de mal à comprendre la valeur de l’argent. Je travaille à 40% à l’extérieur du domaine et une fois grandgus m’a dit « maman, comme aujourd’hui t’étais au travail, ton patron t’a donné des sous, alors on peut aller aux commis et tu pourras m’acheter des bonbons » 😉
    Belle soirée

  • Coucou.
    Même réflexion ici que chez toi. Nous avons commencé avec notre aîné lorsqu’il a eu 8 ans, en lui donnant tous les mois. Pour les mêmes raisons que celles que tu as évoquées. C’est important qu’ils apprennent à gérer. Mais pour moi, 8 ans est un bon âge et en-dessous je trouve cela un peu tôt. 🙂

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...


>