fbpx

Savoir demander de l’aide aux supermamans

Lorsque je suis rentrée de l’hôpital avec Tom, j’étais sereine, c’est vrai. Je savais à quoi m’attendre dans les grandes lignes.  J’avais trois autres enfants  et un programme rythmé entres autres par les horaires scolaires.  Mais malgré mon expérience, j’avais minimisé la fatigue accumulée des petites nuits et l’énergie que demandait quatre enfants en bas âge.  Et rapidement, le simple fait de les habiller, de me lever ou de penser à faire les courses ou à manger, m’épuisait. J’ai donc appris à demander de l’aide. Je me suis inscrite sur le réseaux des Supermamans.  Grâce à des mamans bénévoles de ma région, j’ai eu la chance de me faire livrer des repas fait maison pendant une semaine. Bien plus qu’un repas, parfois ces visites imposées de livraison me permettait d’échanger quelques mots avec un autre adulte et de me sentir mieux.

Alors aujourd’hui, j’avais envie de mettre en lumière cette formidable association créée en octobre 2015 par Elisa ; une femme formidable avec qui j’ai déjà eu le privilège de discuter. Elle te donne le “smile” rien qu’en croisant son regard et rien que pour ça je crois qu’on peut dire qu’elle est un peu magique. Non?  Bref. Je te laisse faire connaissance avec elle, et je te reparle du réseau tout à la fin.

aide interview supermamans association suisse blog maman thereseandthekids

Peux tu te présenter en quelques mots ?

Elisa, 31 ans, épouse d’un homme en or, maman de deux rigolos; Sofia 4,5 ans et Léon 3 ans. Je suis sage-femme à 60% mais aussi fondatrice de l’association SuperMamans.

Comment le concept des SuperMamans a émergé dans ta tête ?

Après avoir eu un magnifique soutien après la naissance de ma grande (ma maman, belle-mère, amies et voisine m’ont apporté des repas maison) je savais combien ces attentions sont précieuses et apportent encore plus de joie qu’un body H&M.

Un matin, l’émission “Les Maternelles” a mentionné la belle idée de françaises dans un de leur département -> l’apport de repas à des mamans de leur communauté. Comme ma grande était gardée et que mon numéro 2 faisait sa place dans mon utérus, je me suis trouvée à avoir le temps pour me lancer dans ce pari fou qu’était de démarrer un concept d’entraide entre mamans en suisse romande. Un concept ouvert à toutes et gratuit.

aide interview supermamans association suisse blog maman thereseandthekids

À quoi ressemble une de tes journées type ?

Une journée-type ? Entre mon métier qui me fait vivre des horaires irrégulier (jour/nuit/semaine/WE/fériés), l’école et mes activités annexes c’est difficile d’avoir une régularité.

Mes réveils varient entre 5h50 (pour le boulot) et 7h35. J’ai 6 réveils pré-enregistrés, 2 pour le boulot, 1 pour être debout avant les enfants les jours d’école (ça ne marche jamais, ils sont toujours debout avant moi) et 3 pour les départs pour l’école. Je rêve de réussir à me lever avant eux pour faire du sport (c’est quoi ça encore?), me préparer, boire un café et peut-être avancer dans mes tâches. Ah, et lire aussi. Mais ça appartient à la science fiction pour le moment.

J’aime faire les trajets d’école à pied à travers le village avec mes petits. Je ne sais jamais quoi faire à manger donc je perds beaucoup de temps à chercher quoi faire, je range l’appartement et la lessive de façon inefficace (avec l’aide des enfants) et surtout, je passe beaucoup de temps à leur lire les vingtaines de livres empruntés à la bibliothèque du village – si possible, tous en une soirée à l’heure du coucher.

Quand j’ai mis sur pied le concept, je passais 1 à 2h par jour à répondre à des mails et gérer les bichonnages. Aujourd’hui, je ne travaille plus seule, j’ai une équipe de choc de 16 MamansContact qui gèrent et organisent les bichonnages par cantons. Cinq d’entre elles gèrent également l’association, j’ai donc le plaisir de n’être “plus que” fondatrice et en admiration devant l’élan de solidarité qui émane de la Suisse.
Sans ces 16 perles, je serais en burn out, ou internée pour dédoublement de la personnalité.

Quelle est ta drogue / ton secret pour tenir le coup ?

LE CAFE !  🙂
Et plus sérieusement, ma foi m’aide beaucoup pour tenir le coup. Elle me permet de me recentrer, d’extérioriser mes émotions et m’apaiser.
Sinon, j’ai appris que demander de l’aide et déléguer n’est pas un signe de faiblesse mais de force. Certes, ça n’est pas toujours une démarche évidente mais c’est tellement gratifiant. À quoi bon être des milliards sur terre si on ne peut pas valoriser les capacités de chacun et s’entraider ?

Un conseil pour celles qui voudraient se lancer dans un concept ou un projet ?

Foncer et s’entourer des bonnes personnes, celles qui croient en nous et nous booste. J’ai deux expressions qui me viennent à l’idée “Qui ne tente rien, n’a rien” – ça encourage à avoir du culot, croire en ses rêves et en ses capacités, et, “L’important n’est pas la destination mais le voyage” – il faut se donner une chance en sachant que ça ne fonctionnera peut-être pas mais que l’essentiel est d’avoir essayé..

Qu’est ce que la maternité t’a apporté ?

Elle m’a fait réaliser combien je suis capable de tellement plus que ce que je ne pensais. Que ça soit physiquement avec des nuits qui ressemblent à des siestes, émotionnellement avec des sensations de troubles borderline à détester la parentalité mais à l’adorer la seconde d’après. Mais surtout, cette incroyable capacité que toute mère a à gérer une multitude de tâches à la fois. On dit souvent rêver d’avoir une ou deux paires de bras en plus, mais en fait, on les a déjà (si on compte ceux de monsieur à qui on demande de l’aide).

aide interview supermamans association suisse blog maman thereseandthekids

Une expression/ bêtise de tes enfants qui te fait rire ?

Léon est un artiste-dessinateur dans l’âme. Surtout sur les meubles, les poufs et les murs.
Je n’en ri pas réellement, mais à chaque fois que j’ai envie de hurler, un mini-film se déclenche dans ma tête et j’entends ma maman me gronder petite parce que je faisais EXACTEMENT la même chose.. Au moins, je ne peux pas me plaindre qu’il ne me ressemble pas 😉

Tes moments préférés avec tes enfants ?

Les réveils câlins de Léon qui vient se glisser dans notre lit et m’enlace pour éventuellement finir par se rendormir. Et notre temps de discussion au coucher avec Sofia ou on se raconte mutuellement notre moment préféré de la journée.

Ta plus grosse galère de maman ?

Enceinte de Léon avec Sofia en poussette, je n’arrivais pas à entrer dans le métro. Un monsieur a pensé m’aider en poussant la poussette dans le métro alors que les portes se fermaient. Heureusement, j’ai pu m’enfiler avant qu’elles ne se ferment. Je me souviendrais toujours de ce sentiment affreux qu’avait procuré la peur de voir ma fille de quelques mois partir avec le métro sans moi et celle d’avoir mon ventre de femme enceinte écrasé par les portes du métro. J’en ai encore des frissons.

Le plat de maman qu’ils adorent ?

Les pâtes et pizzas de papa… Ma cuisine n’a pas grand succès auprès d’eux, à ma grande déception.

Quel est le truc de « maman parfaite » que tu déteste faire ?

Garder notre appartement propre et rangé. Je n’y arrive pas et ça me met une pression de dingue.

Qu’aimes tu faire quand tu arrives à te libérer du temps rien que pour toi ?

Boire un bon café ou un gros mug de thé avec de la musique en fond.

Tu fais quoi le matin en premier?

J’allume mon téléphone.

Ton geste beauté au quotidien ?

Mon anti-cerne Couleur Caramel et ma poudre minérale de Kayenne.

Ta meilleur adresse pour des vacances en famille ?

Le Domaine de l’Arbousier à Castries, en France. On y a passé une nuit en rentrant du sud. Seuls dans une de leur cabane dans les arbres, au milieu des vignes et bercés par le chant des cigales cet été. C’était magique et dépaysant.

La bonne adresse de ta région / village/ ville? Un bon plan de sortie en famille ?

La ferme de Saint-Barthélémy avec son super personnel, ses bonnes choses et ses animaux. Et le restaurant du village, La Balance à Daillens, un régal et en plus ils sont labellisés ChicKids.

Tes jouets pour enfants préférés?

Est-ce que la Lunii et les livres comptent ? Parce que les feutres qui sèchent, les legos qui font mal aux pieds, les voitures qui traînent et le sable magique PARTOUT dans l’appart, non.

Le dernier livre que tu as lu ? 

Un doux pardon, de Lori Nelson Spielman

Le matin quand tu sais pas quoi mettre tu finis toujours par enfiler?

Mon jean-assez-haut-pour-tenter-de-cacher-mon-ventre-d’accouchée-d’il-y-a-3ans…

La phrase qui te sauve? (Mantra)

“Ce qui ne me tue pas me rend plus fort” Nietsche

Comment faire pour adhérer au réseaux ?

Il suffit de se rendre sur www.supermamans.ch 😉

Les supermamans, c’est donc une association qui encourage l’entraide et la solidarité; Un concept ouvert à toutes et gratuit. .

Je remercie Elisa d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir créer cette association. Et vraiment je ne peux que t’encourager à t’y inscrire ou à inscrire une de tes amies qui accouche bientôt.

Et je te vois venir, c’est pas parce que tu t’inscris comme maman à bichonner que tu dois obligatoirement, devenir maman cadeau . Voilà, n’hésite pas à aller sur leur site ou sur leur page Facebook ici.

aide interview supermamans association suisse blog maman thereseandthekids

pour me suivre au quotidien; rendez-vous ici 


INFO:

Prochains temps fort de l’association 

10 novembre : journée des familles gruyériennes à Bulle https://doodle.com/poll/3c69mcwzatzsvyte

 Vous souhaitez nous aider autrement ? pour CHF 50.-/an devenez membre de soutien Pour devenir membre de soutien, cliquez ici


Related Posts

La césarienne

La césarienne

Je ne sais pas ce qui m’a pris d’écrire cet article. J’ai longtemps hésité à le publier parce qu’il traite de mon intimité. Et puis j’ai entendu une discussion à la place de jeux.  Deux femmes parlaient d’une amie commune ayant choisi la facilité en prévoyant une césarienne […]

A bas les stéréotypes

A bas les stéréotypes

“Arrête de pleurer, un garçon ça pleure pas”. “Il a un pull rose, c’est une femmelette!” “Arrête de jouer aux voitures, joues à la poupée.” Le foot, c’est un sport pour les mecs” “Les filles, elles sont nulles en math et elles n’ont aucun sens […]



Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.