Ces feutres qui me sauvent la vie

Je crois que cette année, l’hiver aura ma peau. Au sens propre comme au sens figuré. Entre la bise glaciale, les otites à répétitions, les toux sèches et les rhumes, il en faut peu pour que je prenne un billet aller simple sur les îles. Je n’aime décidément pas cette saison . Encore moins lorsque je dois préparer mes enfants pour sortir. Combinaison ou veste (à choix si il a neigé ou pas) bottes, moufles, bonnet, tour de cou. Il s’est passé 30 minutes entre le moment ou j’annonce qu’on va sortir et notre départ. J’exagère à peine. Breeeeef. Aujourd’hui, je ne vous retrouve pas pour parler de mon humour qui s’est mis à hiberner mais pour partager une découverte majeure dans mon histoire de maman. Alors sans plus tarder, je vous présente, les feutres qui ne tâchent pas, qui ne marquent pas. Si-si. Venez, je vous raconte.

Des feutres magiques

La préparation des repas. C’est un challenge de tous les jours (oui on a changé de contexte mais je plante le décor) Je ne vous parle pas de la fameuse question qu’on se pose toutes en milieu de journée:

« Qu’est-ce que je vais cuisiner pour midi? »

Valable pour les moins organisées d’entre nous. Les pros du planning auront les menus de la semaine clos et ne se poseront même pas cette question. Comprenez donc que depuis quelques mois, je fais partie de la première catégorie. Je vous parle de ce moment idyllique ou les enfants rentrent affamés de l’école, qu’il est au mieux 11h55, que vous êtes est en train de regarder dans le frigo pour tenter d’établir un menu équilibré (me dites pas que cela nous vous arrive jamais?) avec en prime, un bébé qui aimerait vivre sur votre bras. Je vous parle de préparer un repas dans l’urgence avec le moins de dégâts collatéraux possibles. Un grand moment.

color wonder crayola feutres thereseandthekids

Chez nous depuis quelques temps, c’est un peu l’enfer. Notre bébé de 14 mois en a rien à fiche ne veut plus s’intéresser à sa petite cuisine en bois pour faire comme maman. Il est blasé du tiroir à Tupperwares, à serviettes, à casseroles.  Il ne s’intéresse plus à ses jouets qui l’attendent dans sa chambre. Non. Ce qu’il veut c’est être avec moi. A côté de moi. En cuisine. Imaginez-vous avec 12 kg dans un bras pour cuisiner. L’autre jour, j’ai fait des pizzas maison, comme ça. Sisi. Etendre la pâte, couper les tomates, couper la mozza. Les Top Chef peuvent aller se rhabiller. Je vous entends déjà me proposer de lui mettre sa chaise et qu’il « m’aide ». Croyez-moi, j’ai déjà tout essayer.  Ce qu’il veut c’est être dans mes bras. Pas sur un escabeau, pas sur une chaise, pas dans une écharpe de portage. Mes bras. Rien à fiche de mes explications. Rien, il veut de l’amour. De la proximité. Je sais que cela passera. Je relativise. C’est pénible. Là.  Maintenant. Toute de suite. Je sais que dans très peu de temps, il me demandera de partir quand je le conduirai à l’école. Du vécu. Du coup, je le prends avec amour et je profite… de muscler mon bras.

color wonder crayola feutres thereseandthekids

« Laisse-le colorier avec des feutres »

Par contre depuis tout petit, l’activité qui calme et rassemblent tout le monde, c’est le coloriage. C’est notre solution. C’est toujours un succès. Certes, c’est une activité banale mais elle a des vertus calmantes et même parfois pédagogique surtout lorsqu’il s’agit de dessiner sa colère. Fonctionne aussi avec les adultes. Quand ils ont faim, cela leur permet de patienter et quand ils sont trop excités cela détends. L’atmosphère se zenifie.  Ici on a longtemps préféré les crayons de couleurs aux feutres pour des raisons d’abord écologiques et pratiques mais aussi de contrôle évidemment. Non, je n’ai pas toujours eu ce fameux lâcher prise. Donc on a essayé de résister. En vain. Bien entendu. Les enfants adoooorent les feutres. Et Tom aussi du haut des ces 14 mois, ils les aiment. Ils les veut plus que tout au monde. Ces choses qui peuvent vous ruiner à choix; vos fringues, ses fringues, votre canapé, vos murs,etc. En bonne maman patiente,  j’aimerais accéder à sa requête. Je le fais dans la plupart des cas. J’aime qu’ils essaient. Mais là, il est midi. Je n’ai pas envie qu’il se salissent. Pas envie qu’il les sucent. Vécu. Pas envie qu’il les écrasent. Pas envie qu’il colorie ma table, son pull,mon canapé, les murs. Pas envie de m’asseoir près de lui.

Mais ça c’était avant. Maintenant, j’ai changé d’avis. Grâce à une amie, qui depuis je chérie encore plus fort dans mon coeur, j’ai fais la connaissance de fabuleux feutres qui ne laissent aucune trace. Ni sur les habits, ni sur les mains, ni sur les meubles. Il dessinent uniquement sur les feuilles spéciales fournies avec. Mais comment ai-je pu survivre sans ces petites choses? Je me rappelle d’un chef d’oeuvre qu’il a fallu frotter. Lavables, qu’ils avaient écrit sur l’emballage. Menteurs.

Donc aujourd’hui, j’étais à la bourre avec la préparation du repas mais j’ai pu asseoir Tom (yesss) dans sa chaise avec une feuille et un feutre devant lui. Comme ses frères et soeurs. Et il était heureux. Comblé. De pouvoir faire comme les grands. Pas besoin de le surveiller. Il ne peut pas se salir. Il ne peut pas en mettre partout. Il ne peut que dessiner sur la feuille. Je peux continuer de cuisiner tranquillement. En principe, il en a pour 10-15 bonnes minutes. Le temps de cuire des pâtes…

Que demander de plus? Un cuisinier peut-être?

Il en existent en différentes versions. Je vous ai fais une petite sélection que vous trouverez en bas de l’article au cas ou cela pourrait sauver vos prochains repas au restaurant ou à la maison. Ce concept me plaît tellement que je ne serais pas étonnée qu’on le retrouve dans les box.

Prenez soin de vous!

color wonder crayola feutres thereseandthekids

color wonder crayola feutres thereseandthekids

color wonder crayola feutres thereseandthekids

"color


Voici ma petite sélection d’article livrable en suisse: ( il suffit de cliquer sur le mot pour afficher l’article)

( il suffit de cliquer sur le mot pour afficher l’article)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Related Posts

Le burn-out ou l’épuisement maternel

Le burn-out ou l’épuisement maternel

Chaque année, dès que le mois de décembre pointe le bout de son nez et que le givre commence à recouvrir les toits des maisons, je me mets déjà à penser aux fêtes de fin d’année. J’adore cette période de l’année qui est remplie d’activités […]

Une chasse au trésor pour l’arrivée de l’automne

Une chasse au trésor pour l’arrivée de l’automne

Ce week-end, nous avons profité du soleil et des dernières chaleurs malgré les premiers rhumes et les premières toux en nous promenant en forêt. Nous l’avons passé dehors tous ensemble.  Ce fut tellement agréable qu’il était très difficile de se dire que le lendemain, nous […]



Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...


>