fbpx

Un blog lifestyle et famille d'une 4 fois maman

Etre mère au foyer

Être mère (au foyer) Ca peut ressembler à ça.

Mais avant d’en arriver à asseoir mes fesses dans cette bouée, j’en ai passée des étés à courir partout.

bouée piscine humeur maman

« qu’est-ce que je fous là !? »

A allaiter à l’ombre, à les occuper à l’intérieur avec un énième train duplo, à tenter de retrouver forme humaine après un 3ème  accouchement, à envier les autres mamans avec leur bikini, à lorgner sur celles qui lisaient peinardes  alors que moi je n’arrivais même pas à manger un bout de pastèque tranquille, à pester contre les réseaux sociaux qui me montraient des femmes bien plus active que moi, à jalouser celle qui prennent le temps de faire du sport parce que savoir être égoïste c’est aussi important  que de respirer, à rêver à une sieste de 30 minutes, à me demander « qu’est-ce que je fous là !? », à changer des couches et des bodys alors que je rêvais de m’enfuir, à douter du bonheur d’avoir un enfant.  Bref. J’en ai passé des moments à détester ce nouveau rôle.

Aujourd’hui, je dois avouer que c’est chouette. 

Surement, parce que mes enfants ont grandis.Et aussi, parce que j’ai changé. Avoir des enfants, c’est une espèce de thérapie accélérée.  Même si les sollicitations sont encore nombreuses, elles sont différentes. Je me souviens qu’il n’y a pas si longtemps, je pensais que cela me serait impossible de lire alors qu’ils joueraient autour de moi. Mais ca m’arrive.

bouée piscine humeur maman blog thereseandthekids

Alors, toi qui vient d’accoucher,

ou qui essaie de faire de ton mieux avec des tout petits, ou juste des petits, on s’en sort. Continue de faire de ton mieux. Arrête de culpabiliser devant les photos parfaites et les sourires des réseaux sociaux. Ce que tu vis ne reviendra pas. Ca paraît un peu bâteau comme ça mais c’est une réalité. C’est bien, car les explosions de caca et les nuits entrecoupés ça sera du passé mais  il y aura d’autres choses. Et c’est aussi triste car un jour tu seras à ma place et tu regarderas avec un peu de nostalgie ces moments,  si difficiles.

Je sais que tu rêves d’un bain, d’un moment ou ton cerveau ne penserait plus, mais ce soir je ne peux que t’envoyer du courage et de la sérénité. Et te souhaiter qu’un jour tu poses aussi tes fesses dans cette bouée. Ou juste sur un canapé avec un café chaud.

Prends soin de toi.


Related Posts

YOU ARE ENOUGH

YOU ARE ENOUGH

Pour mon premier article de l’année, je ne vais pas te confier mes résolutions.  J’ai arrêté d’en faire le jour ou j’ai réalisé que je ne les tenais pas et qu’au final elles me stressaient plus qu’autre chose. Aujourd’hui donc, je te retrouve avec un […]

Devenir égoïste

Devenir égoïste

Le Jura. J’y suis née et j’y ai grandi. C’est un coin de pays que nous aimons tout particulièrement mon mari et moi. Les paysages sont familiers et nous remémorent un tas de souvenirs. Le bar où nous nous sommes embrassés pour la première fois, le […]



Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.