La ballade du dimanche


Vous avez aussi des flashbacks? Depuis un certain temps, j’en ai assez régulièrement, des souvenirs qui me reviennent en tête. C’est parfois déstabilisant car ils surgissent sans prévenir. Mon esprit vagabonde. Si c’est cela devenir folle ça me va (ahaha) .

Ma permanente ratée, une sortie de classe à Barcelone, mon premier amoureux,les cours de tirs le dimanche matin, mon look de garçon manqué au collège, mon premier chagrin, l’angoisse de mon premier baiser, mon papa et moi à table à faire le concours du jeu du dictionnaire, les siestes avec ma grand-mère, la naissance de ma petite soeur (j’avais 11 ans), les soirées de Noël à regarder mon grand-père jouer aux cartes avec mon père et mes oncles, ma première boum organisée à la maison, etc. Récemment, c’est celui de la promenade du dimanche que l’on faisait ensemble en famille. Je me rappelle, adolescente, c’était LA corvée. J’étais parfois sortie la veille et rentrée trop tôt au petit matin.  Je souhaitais juste rester là dans ma chambre. Mes parents avaient pourtant tout un autre programme pour moi, enfin nous. Le dimanche, c’était sacré. C’était la famille et la ballade après le repas. Un rituel. Un passage obligé. Une habitude.

ballade jonquilles blog thereseandthekids famille vaud

De par son métier d’entrepreneur forestier, mon papa nous a souvent emmené sur ses chantiers. Mon père essayait en vain de me faire changer d’humeur, et me disait « Tu verras, tu iras aussi en forêt avec ton amoureux ou ta famille plus tard! » Mais, je continuais à marmonner. Je le trouvais tellement ringard à l’époque. Pourtant, cette phrase, elle résonne en moi.  J’y ai pensé à chaque promenade main dans la main avec mon amoureux de l’époque, ( oui oh! Ca va, hein!) et j’y repense chaque fois que l’on reproduit la même chose avec nos enfants. Le même rituel; une ballade en forêt en famille le dimanche.

Donc aujourd’hui, je t’en partage une que nous avons faite, il y a déjà quelques semaines c’est vrai. Une que nous avons découverte l’année passée qui est toute proche de chez nous, dans le canton de Vaud: la ballade des jonquilles.  Elle est accessible à tous les âges. Il y a plusieurs manières de la commencer, nous choisissons de la faire en boucle ce qui est plus agréable pour les enfants. L’année passée, nous en avions profité pour faire la chasse aux oeufs de Pâques là-bas et ainsi profiter des places de pique-nique avec les amis. L’endroit est un peu magique. Toutes ces fleurs au même endroit c’est merveilleux. Les enfants sont à chaque fois émerveillés. Je te la conseille vraiment.  Une ballade en forêt, il n’y a rien de mieux pour décompresser et oublier les soucis. En tous les cas, sur moi cela fonctionne. J’ai envie de dire « merci Papa ».

Et toi, as-tu des rituels inspirés de ton enfance?

Dimanche prochain, on se retrouvera avec des pompiers et les amis. Voilà c’est tout pour ce soir. Je sais c’est peu, mais les imprévus ont rythmé ma semaine et mon week-end pour mon grand bonheur dans la majorité des cas. Cela a complètement chamboulé mon temps libre. Quoiqu’il en soit, pense à me suivre sur les réseaux sociaux ou je suis plus active. En attendant,  je te laisse avec quelques images et la vidéo.

PRENDS SOIN DE TOI!

ballade jonquilles blog thereseandthekids famille vaud

 

ballade jonquilles blog thereseandthekids famille vaud

ballade jonquilles blog thereseandthekids famille vaud


Liens utile:

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Related Posts

A bas les stéréotypes

A bas les stéréotypes

« Arrête de pleurer, un garçon ça pleure pas ». « Il a un pull rose, c’est une femmelette! » « Arrête de jouer aux voitures, joues à la poupée. » Le foot, c’est un sport pour les mecs » « Les filles, elles sont nulles en math et elles n’ont aucun sens […]

La césarienne

La césarienne

Je ne sais pas ce qui m’a pris d’écrire cet article. J’ai longtemps hésité à le publier parce qu’il traite de mon intimité. Et puis j’ai entendu une discussion à la place de jeux.  Deux femmes parlaient d’une amie commune ayant choisi la facilité en prévoyant une césarienne […]



Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...


>