Mes applications préférées pour les enfants

Les enfants et les écrans. Sujet délicat. Nous étions d’abord complètement réfractaires. Puis ils ont grandis, puis les occasions de boire des apéros avec les copains se sont multipliés, puis… Je crois que j’ai lâché prise. Il ne faut pas se leurrer, les écrans font partie de la vie de nos enfants et de la nôtre et surtout ce sont aussi les champions des babysitter.

top 13 applications enfants theresenanthekids

Un outil pour survivre à la vraie vie de parents

C’est un sujet sensible et je pourrais y consacrer un article entier. Je pourrais vous parler de l’impact sur leurs jeunes cerveaux, leur santé et les effets néfastes sur l’attention mais nous n’allons pas nous étaler plus longuement sur le sujet. Il y a déjà bien assez d’articles qui traitent du sujet et qui ne manquent pas de nous faire culpabiliser. Moi la première. Et ici ce qu’on veut ce sont des outils pour survivre à la vraie vie de parents. Pas celles des magazines. Non. La vie ou la maman a une gastro et 2 enfants sur 4 qui ne font plus de sieste et qui doit absolument dormir au minimum 30 minutes pour assumer le reste de sa journée, seule, celle ou les apéros entre copains ne se terminent pas à 19:30 comme prévu initialement et que les enfants se bagarrent le énième jouet, celle ou il faut aller choisir la cuisine de votre prochaine maison dans un endroit ou rien n’est prévu pour accueillir des enfants, celle ou les parents lâchent prise et savourent un peu de liberté autour d’un café chaud, celle ou les trajets en train sont bien trop long pour que tous les voyageurs du wagon supportent les cris des enfants, celle ou le rendez-vous coiffeur  se transforme en rendez-vous coiffeur mère-fille car elle est malade. Bref, vous avez compris. La vraie vie.

En bonne mère imparfaite que je suis, j’étais d’accord pour les laisser jouer mais pas à n’importe quoi. Faut pas pousser. J’ai donc déniché des plateformes qui testent des applications, jeux ou ebook. Les 3 sites proposent des sélections par âge, par type de support, par catégorie ou même par prix et vous décrivent de manière précise chaque jeu image à l’appui.

Bon je vais quand même vous rendre attentif  qu’avant 3 ans les écrans sont à proscrire. Et pour celles qui veulent culpabiliser s’informer avant de lire la suite, vous pouvez lire ceci ou ça . Voilà, c’est dit. Maintenant passons aux choses sérieuses.

top 13 applications enfants theresenanthekids

Mes 13 applications préférés pour enfants de 3 à 8 ans

1. Les aventures extraordinaires de Gaspard.   dès 3 ans.

C’est plus un dessin animé interactif qu’une vraie application. Pour débuter et commencer à maitriser l’écran, l’enfant va aider Gaspard qui est sur la plage à enlever les nuages qui cache le soleil ou à ouvrir le parasol ou encore à lui mettre de la crème solaire jusqu’a ce qu’il découvre le poulpe Octave en pleurs. Et c’est le début de l’aventure…. Ici, il y a le choix de jouer aux petits jeux de manière individuelle ou de partir à l’aventure et découvrir au fur et à mesure, les petits défis.

2. DragonBox big number . 6-9 ans.

Je cherchais un jeu pour améliorer la compréhension des mathématiques  et qui intégrerait l’apprentissage tout au cours de la partie. Je ne suis pas déçue. Les enfants additionnent, divisent, soustraient en s’amusant. Il faut récolter des pommes, les compter, les échanger pour accéder à des niveaux supérieurs et mondes différents. Cette application développé par We Want to know fait partie d’une série et celui-là est la suite du jeu DragonBox Number.

3. Fiete Farm –  dès 2 ans, euh 3 😉

Une journée à la ferme très poétique et douce qui se déroule avec une série de petits jeux. La journée débute au lever du soleil et se termine au coucher. Idéal pour les plus petits. Des dessins doux. Une des mes favorites.

4. Les Inventions de Pettson  5-12 ans

Dans cette application, les enfants aiguisent leur logique et créent des inventions pour donner à manger au chat ou caresser un crocodile. Innovant et drôle.

5. Emotions dès 3 ans.

Un jeu qui déclenchera des rires, c’est certain. On nourrit, habille ou lave des animaux aux mimiques très drôles et qui au passage, comme l’indique son nom, vous font parler des émotions. Et surtout le jeu est libre. Ce qui veut dire qu’on peut tout essayer.

6. Les Pango (rêve, se déguise, etc) dès 3 ans

Pango est un petit personnage qui tantôt se déguise, joue au foot, a cache-cache, rêve ou devient superhéro. Chaque application est une petite histoire dans laquelle il faut l’aider à chaque page à faire quelque chose. Cette application à plusieurs séries et à vous de choisir laquelle vous convient le mieux.

7. Toca Hair Salon 3  – 5 ans

Qui n’a jamais rêver de pouvoir tester n’importe quelle coiffure sans aucune conséquence. Et bien là, c’est possible. Choisissez votre personnage. Rasez-lui la tête ou teignez le en violet. Faites ce que bon vous semble. Moi petite je rêvais du spray qui ferait pousser mes cheveux. Là, il existe virtuellement.

8. Ocean swimmer 3 – 5 ans

Idéal pour les petits car grâce à leur doigt, ils vont explorer un monde sous-marin complètement imaginaire ou tout est permis. C’est joli, rigolo et intelligent.

9. Miss Joséphine 3 – 6ans

Une application de coloriage bucolique  qui  permettra à vos enfants de colorier sans dépasser. Le rêve! En plus, les dessins sont superbes et ils s’animent.

10. Albert 6-10 ans

Un jeu magnifique fait à partir d’un décor tout en carton. Un de nos premiers achat. On suit le personnage dans sa journée et au fur à mesure qu’on finit un jeu, cela débloque d’autres petits jeux. J’adore le côté interactif. On doit par exemple frapper dans nos mains pour faire avancer des escargots ou souffler dans le micro. C’est tout simplement génial.

11. Atlas dès 5 ans.

Un Atlas. Impossible de faire sans. Nos enfants sont des grands fan en version papier. Nous pouvons passer des heures avec eux à regarder ce genre de livres et ici l’application. Elle est incroyable, vous verrez. Deux mots. Essayer-là.

12. Brain Dots

C’est un jeu de réflexion. Il faut que les deux boules se rejoignent et pour cela il faut dessiner une ligne. Très addictif autant pour les parents que pour les enfants.

13. Deux applications qui racontent des histoires:

Mes astuces pour que cela se passe au mieux:

  • Avant de commencer à jouer, je délimite un temps de jeux – je leur enclenche un chrono ou je leur dis « quand l’aiguille est sur le chiffre 5 on arrête » . Je fais aussi preuve de souplesse. Je comprends et écoute quand on me dis encore 2 minutes. Même si souvent les 2 minutes se rallongent.
  • Je les responsabilise en disant « Sais-tu comment l’éteindre? Sais-tu où la ranger quant le temps est écoulé? »
  • Nous avons une tablette pour tous. Ce qui implique qu’ils doivent soit coopérer et jouer au même jeu soit passer la tablette au bout d’un certain temps. Avant 4 ans, je remarque qu’il est difficile pour eux de s’arrêter et de passer. Après, c’est plus facile.
  • Les crises de frustration ou de décharge à la fin du temps imparti sont courantes et il faut essayer de les accueillir en faisant un câlin, par exemple. Mais je crois que c’est encore le moment le moins évident.  Si vous avez envie voici un article sur la gestion des colères . cliquez ici.

Voilà j’espère que cet article un peu long, vous aura été utile et qu’il vous aura plu. Je vous retrouve la semaine prochaine. En attendant, vous pouvez me suivre sur Instagram, je vous emmènerai virtuellement avec moi en week-end.

D’ici là

Prenez soin de vous!

 


Related Posts

Le burn-out ou l’épuisement maternel

Le burn-out ou l’épuisement maternel

Chaque année, dès que le mois de décembre pointe le bout de son nez et que le givre commence à recouvrir les toits des maisons, je me mets déjà à penser aux fêtes de fin d’année. J’adore cette période de l’année qui est remplie d’activités […]

La césarienne

La césarienne

Je ne sais pas ce qui m’a pris d’écrire cet article. J’ai longtemps hésité à le publier parce qu’il traite de mon intimité. Et puis j’ai entendu une discussion à la place de jeux.  Deux femmes parlaient d’une amie commune ayant choisi la facilité en prévoyant une césarienne […]



2 thoughts on “Mes applications préférées pour les enfants”

  • Merci pour cet article! De mon côté, l’iPad et mon fils c’est une histoire vraiment difficile! Au moment de lui reprendre c’est la crise garantie, malgré le chrono. Dès fois je lui donne quand-même, pour avoir un petit moment tranquille, mais je profite pas vraiment de ce moment, tellement j’appréhende celui où la fin du chrono sonnera 🙁 Pourtant moi aussi je pense qu’on ne peut pas leur interdire, ayant nous-même tout le temps un écran collé à la main, il faut vivre avec son temps. Mais trouver le bon compromis est difficile, tellement ces écrans sont addictifs pour leurs petits cerveaux (et même pour les nôtres…).

    • Oui c’est vrai c’est addictif d’ailleurs je remarque rapidement que plus on leur donne plus ils demandent aussi à l’avoir… Ce n’est pas facile de gérer les crises mais j’ai vécu cela aussi. Chez nous, le fait d’accueillir la colère, et de laisser passer l’orage cela aidait, mais ce n’est pas une recette miracle. Merci pour ton commentaire en tous cas.

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...


>