Bref. J’avais un programme.

Vis ma vie de maman.

Souvent on me demande  » Mais comment tu fais avec 4? ». Ne sachant pas quoi répondre, je marmonne, et je rassure l’autre maman en face. Je ne fais rien de mieux qu’elle, en fait.Je n’ai pas de secret. Parfois, quand je retrouve ma répartie, je réponds, « Ben comme toi avec les tiens ». Je fais comme je peux. Je m’adapte. Souvent. Rapidement. Alors voici un bref extrait de ma vie de maman. Cela devrait vous déculpabiliser.

21h 00: Je suis lessivée … Bizarre, je suis mère au foyer. Petite récap’ de la journée.

7:00 Réveil difficile. Nuit courte. Café.

7:05 Changement de couche pour Tom. Vite un café. Préparation de 3 biberons (oui mes gosses prennent encoooore des biberons et alors?) . Ouverture des volets. Vider le lave-vaisselle. Une première dispute à gérer. Café froid. Il fait beau.

7:30 Petit déjeuner. 2ème café. Tom hurle dans mes bras.Otite oblige, il dort mal, il pleure, j’essaie de le calmer . Jules et Charles s’amusent à renverser leurs céréales par terre. Louise refuse de se laver les dents. J’aide à ramasser les céréales avec L Tom dans les bras. Et dire qu’il y en a qui vont à la gym pour se muscler. Mon café est froid. Tu la sens la journée de m.. qui arrive.

8:10 Des cris. Je me précipite dans la chambre de Charles à moitié habillé ( oui j essaie de mettre autre chose qu’un pyjama) et la je vois du sang. Partout sur… Charles. Habits, corps, mains… Coude de Jules 1 – nez de Charles 0.Tom hurle encore. Il veut être porté. Je kiffe ma Life. Louise part à l’école.

8:45 La boite de récréation de Louise est sur le bar. Merde. Il me reste une heure avant la récré. Je suis large. Je suis toujours en pyjama. Eux aussi. Je suis moins large.

8:50 Entre mon bras et Tom, il y a comme une odeur ou de l’humidité. Nauséabonde. Explosion. Jusqu’au cou. Parfait timing.

9:30 on sort tous. Enfin, non. Charles n’a pas de chaussures.

9:50 Juste à temps pour la récré. Ouf. Pharmacie – poste – parc – école – repas.

13:30 Départ pour le signal de Bougy . Installation dans les sièges, ça pue la m… Louise a marché dans une crotte. On va TOUS laver la chaussure de Louise parce que 5 min dans une voiture au parking sans maman,noooon!

13:45 Départ. Hurlement de Tom. Il déteste la voiture ou son siège ou les deux .

14:10 Tom et Charles dorment. J’hésite à rouler une heure juste comme ça. Juste pour profiter du calme.

14:20 On arrive. Tout le monde est réveillé. Repos de courte durée .

16:30 Scandale au rayon Kinder surprise du restaurant. Putain les mecs, à la hauteur des gnômes!!

16:45 Virée au WC ou plutôt expédition aux WC. On y va tous, ens – emble. Charles deux mètres derrière nous, tombe dans les escaliers . Haut- bas. 5 Secondes. Charles hurle. Je pose Tom.(Re) Charles hurle.Tom hurle. Les gens nous regardent. Je souris, (putain de b*** de m**) mais je souris. Si y’en a une qui s’approche…  Je kiffe ma Life 2.

17:30 arrêt cueillette fraises. A part que tout le monde a marché dans le fumier en sandales, ça va.

18:15 Retour à la maison . Charles prend la trottinette pour rouler dans le parking. Après 3  avertissements, je garde mon calme, j’essaie. Une voiture entre dans le parking bien trop vite. Charles à toute allure en trottinette à l’autre bout. Voiture 1 – Charles 0 . 2mm en moins et… Charles pleure. Tom pleure. Je pleure.

18:25 Le bain.  Pour tous. Ils ont marché dans le fumier. Tom fais caca dans le bain. Les mecs inondent le plafond et la salle de bain. Normal.

18:30 L’homme a du retard. Il ferait mieux de  pas rentrer , en fait.

19:20 Repas . Jules renverse le plateau contenant le souper

20:45 Tous au lit . Demain on reste là?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Related Posts

A bas les stéréotypes

A bas les stéréotypes

« Arrête de pleurer, un garçon ça pleure pas ». « Il a un pull rose, c’est une femmelette! » « Arrête de jouer aux voitures, joues à la poupée. » Le foot, c’est un sport pour les mecs » « Les filles, elles sont nulles en math et elles n’ont aucun sens […]

La césarienne

La césarienne

Je ne sais pas ce qui m’a pris d’écrire cet article. J’ai longtemps hésité à le publier parce qu’il traite de mon intimité. Et puis j’ai entendu une discussion à la place de jeux.  Deux femmes parlaient d’une amie commune ayant choisi la facilité en prévoyant une césarienne […]



Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ...


>